Pour le mouvement de la pensée

Le Prix Européen de l’Essai révèle aux lecteur·trice·s des essais de qualité dans toutes les disciplines. Il souhaite attirer l’attention sur des auteur·e·s dont l’œuvre peut avoir valeur de témoignage et qui offrent une critique féconde des sociétés actuelles, de leurs pratiques et de leurs idéologies. Décerné depuis 1975, il est le premier prix littéraire exclusivement consacré au genre de l’essai.

LA FONDATION CHARLES VEILLON PARTAGE SA TRISTESSE SUITE AU DÉCÈS D’EDUARDO LOURENÇO.

Une journée de deuil national a été décrété au Portugal le 1er décembre.

En 1988, le 14ème Prix Européen de l’Essai lui avait été attribué pour l’ensemble de son œuvre et notamment parce qu’il apportait, avec la force d’un regard ouvert et accueillant sur l’autre, un questionnement fondamental auquel les hommes ne s’attacheront jamais assez à répondre : « Qui est l’autre ? ».

Lors de la cérémonie de remise du prix, Eduardo Prado Coelho faisait l’éloge de l’auteur en ces termes : Eduardo Lourenço demeure un modèle d’expérimentateur du possible, dans l’exercice de la liberté qui n’a jamais exclu un sens profond de l’éthique de la vérité.

Eduardo Lourenço - Prix Européen de l’Essai Charles Veillon 1988

Force nous est de constater que la diversité de son œuvre témoigne de la richesse de son exploration. Les réflexions des grands auteurs gardent leur pertinence au cours des années. C’est sans aucun doute le cas de celles d’Eduardo Lourenço. Ses œuvres ont sans cesse contribué à construire la pensée intellectuelle européenne dans toute sa subtilité et son exemplarité.

Eduardo Lourenço est né le 29 mai 1923, dans la province de Guarda au Portugal.

La révolution du 25 avril 1974 lui permet d’aborder de nouveaux domaines, rendus jusqu’à cette époque inaccessibles par la censure. Il s’affirme alors comme analyste politique, commentateur et penseur critique de la mutation de son pays. Il en offre la réflexion la plus cohérente et en même temps la plus passionnée, à tel point que l’on peut dire qu’il aura influencé parfois le cours des événements, en en faisant voir la réalité aux dirigeants politiques qui se sont succédé à la tête du Portugal. Ce travail critique prit d’abord la forme d’articles parus dans la presse, développés plus tard en volumes: O FASCISMO NUNCA EXISTIU (1976), O LABIRINTO DA SAUDADE (1978) – où il dépasse la politique pour aborder des questions d’identité nationale – et O COMPLEXO DE MARX OU O FIM DO DESAFIO PORTUGUÊS (1979) – où il traite l’échec de la révolution des œillets.

La normalisation politique ramena Eduardo Lourenço à l’essai littéraire et esthétique, avec un volume d’étude sur la peinture, O ESPELHO IMAGINÁRIO (1981) où il médite sur des œuvres du Tintoret, de Klee, Picasso, comme sur celles de Vieira da Silva et d’autres artistes portugais; en 1983, il publie POESIA E METAFISICA où il revient sur trois poètes de son pays, Camões, Antero de Quental et Fernando Pessoa, situant ce dernier “… quelque part entre Nietzsche et Samuel Beckett.” Par le biais de ces trois poètes, Lourenço s’intéresse à l’identité culturelle du Portugal et rejoint par là sa réflexion politique en la situant dans un cadre plus large. Il publie ainsi, en 1986, FERNANDO PESSOA, REI DA NOSSA BAVIERA et en 1988 NÓS E A EUROPA qui lui vaut le Prix Européen de l’Essai.

À lire dans Le Temps (16/12/2020): « Rousseau, Godard et Pessoa, un jour, à Lausanne » par Joëlle Kuntz.

PRIX EUROPÉEN DE L’ESSAI 2020
ALESSANDRO BARICCO

Photo : Francesca Mantovani   |   Vidéo : mediaprofil

Le 42ème Prix Européen de l’Essai est décerné à l’écrivain et essayiste Alessandro Baricco pour son ouvrage The Game, Gallimard, 2019

CÉRÉMONIE DE REMISE DU PRIX : ALLOCUTIONS

Introduction
Cyril Veillon
Le 5 octobre 2020 à Lausanne
Laudatio
Emanuele Coccia
Philosophe, maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales, Paris
Le 5 octobre 2020 à Lausanne
Motivations du Jury
Joëlle Kuntz, membre du Jury
Le 5 octobre 2020 à Lausanne
Conférence de M. Alessandro Baricco
Le 5 octobre 2020 à Lausanne

TABLE RONDE AVEC ALESSANDRO BARICCO

Le 5 octobre 2020, en partenariat avec l’Université de Lausanne

Emanuele Coccia
Philosophe, maître de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris

Isabelle Collet
Professeure associée en sciences de l’éducation à l’Université de Genève, spécialiste de l’inclusion des femmes dans le numérique (fondatrice de l’ARGEF)
Les oubliées du numérique, Le Passeur Éditeur 2019

Isaac Pante
Écrivain, maître d’enseignement et de recherche en cultures et édition numérique (Lettres, UNIL), conseiller scientifique en transition numérique (Direction, UNIL), membre fondateur de l’UNIL Gamelab

Animée par Francesco Panese
Professeur d’études sociales de la médecine et des sciences, sociologue, SSP & FBM UNIL, membre du jury du Prix Européen de l’Essai

Thématiques:
La question du genre – La question des générations – « Esthétique(s) du Game » : Code, poésie, narration

Après des études de philosophie et de musicologie, Alessandro Baricco devient écrivain, journaliste, animateur de télévision, dramaturge, scénariste, réalisateur, critique littéraire. Il est l’auteur de romans très remarqués, de pièces de théâtre et de nombreux essais sur la littérature, la musique, la philosophie et la société contemporaine.

Dans son dernier essai, Alessandro Baricco cherche à comprendre la profonde mutation numérique que nous connaissons aujourd’hui, observant qu’elle n’est pas seulement le fait d’une révolution technologique et de nouveaux outils, mais aussi le résultat d’une « insurrection mentale ». Afin de saisir cette grande transformation, il dresse une cartographie des événements fondateurs qui ont forgé nos habitudes contemporaines et nous font adopter des modes de vie inhérents au système digital. Avec son style si singulier, mêlant lucidité philosophique et humour, il arpente l’histoire de cette nouvelle civilisation du game, dérivée du jeu vidéo.

« Si la révolution numérique vous effraie, inversez la séquence et demandez vous à quoi nous voulions échapper lorsque nous avons entamé une telle révolution. Cherchez l’intelligence qui a donné le jour à la révolution numérique : c’est beaucoup plus important que d’étudier celle qu’elle a engendrée : c’est sa matrice originelle. »

Alessandro Baricco

The Game - Alessandro Baricco
Edition française, Gallimard, 2019
The Game - Alessandro Baricco
Edition originale en italien, Einaudi, 2018

PHOTOS DE LA CÉRÉMONIE